«Nous allons marcher quoi qu’il advienne par la grâce de Dieu», Malick Gakou (Mankoo Watù Senegaal)



"Par la grâce de Dieu, le 14 octobre à partir de 15 heures la conférence des leaders du Front pour la défense du Sénégal, Manko Watù Senegaal va organiser sa marche nationale et internationale pour la défense des libertés, de la démocratie de la profession de nos ressources naturelles", a fait savoir le leader du Grand Parti (GP) par ailleurs coordonnateur du mois du FDS / MWS. 


Malick Gakou a ainsi lancé "un appel au peuple Sénégalais et à tous les fils de la nation, à venir participer à cette marche, dans la paix, le calme et la sérénité".
 
Selon lui, edepuis hier, il y a eu beaucoup d’intoxication sur la marche. Nous voudrions dire aux Sénégalais et aux Sénégalaises, comme nous l’avions annoncé la semaine dernière, nous allons marcher quoi qu’il advienne par la grâce de Dieu. Nous allons marcher de la place feu Doudou Ndiaye Coumba Rose, devant la Rts, avenue Malick Sy, avenue Blaise Diagne pour  terminer à la place Washington devant le ministère de l’intérieur". 
 
Pour Manko Watù Senegaal, c’est Frank Timis qui exécute les menaces du Premier ministre, Mahammad Abdallah Dione. « Vous l’avait entendu ses derniers jours, les deux interviews croisées de M. Frank Timis qui sont comme une réponse  aux menaces du Premier ministre. C’est donc le Premier ministre de notre République, qui menace l’opposition Sénégalais de ne plus parler du pétrole et du gaz. Et c’est donc Franck Timi qui exécute les menaces du Pm et veut envoyer l’opposition Sénégalaise à la prison», ont accusé les leaders. 
 
Très déterminé, Gakou et Cie ont pris l'engagement d’aller jusqu’au bout. « Nous voulons dire que nous n’avons pas peur, ni d’aller en prison encore moins de mourir pour la patrie. Pour la défense du Sénégal, nous sommes prêts à y laisser nos vies», ont-ils lancé. 


Mercredi 12 Octobre 2016 - 19:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter