«Nous en sommes à un mandat avec les Dakarois», Khalifa Sall



 «Tout homme politique qui s’investit, qui s’engage en politique est nourri, irrigué par un idéal, l’idéal de servir sa communauté, son pays. Aujourd’hui, nous en sommes à un mandat avec les Dakarois par les Dakarois et nous œuvrons pour les Dakarois. Parler d’une élection qui viendra dans trois (3) ans me paraît prématuré. Parlons de ce qui est aujourd’hui, parlons de comment servir le Sénégal, les Dakarois à travers la confiance qui nous est faite mais vous savez les Sénégalais, chacun nourrit une ambition pour servir son pays, sa famille, sa communauté. Les hommes publics sont toujours portés par des mouvements, des groupes, des amis qui pensent qu’il devrait prétendre ou en tout cas, essayer de servir autrement et ailleurs leur pays, ils sont libres de le clamer, de démarcher les populations pour cela mais ce ne sont pas mes porte-paroles », déclare le maire de Dakar.

 
Invité de l’émission «Yoon wi» sur la Rfm, le responsable du Parti Socialiste (PS) socialiste précise que  «le parti n’a pas dit Oui ». «C’est vrai, des organes du parti se sont prononcés, ils se sont prononcés sur le SEN, sur le BP mais tout le monde sait que l’instance de décision du Parti, c’est le comité central, le seul habilité à trancher». 


Jeudi 17 Mars 2016 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter