« Nous n’avons pas célébré en un seul jour la Tabaski, c’est un problème », (président)

Le président de la République n’a pas occulté la question des deux (2) Tabaski célébrées encore une fois au Sénégal. Macky Sall a appelé « toutes les forces vives de la Nation » à « un dialogue ouvert » pour une seule célébration.



« Comme je l’ai dit, le dialogue, il est politique certes mais il est aussi un dialogue social, dans les entreprises, un dialogue de société.  Nous n’avons pas célébré en un seul jour la Tabaski, c’est un problème. Là-aussi, il y a nécessité à dialoguer entre les différentes communautés et obédiences religieuses pour mettre ensemble toutes les connaissances, toutes les pratiques et voir comment nous pouvons éviter qu’il y est dans un pays deux (2) Tabaski et deux (2) prières sinon il arrivera un moment où chacun fera ce que bon lui semble. Ce n’est pas dans l’intérêt de l’Islam, de notre société. C’est une question que je laisse au soin des chefs religieux mais aussi des Imams, des Oulémas et de toutes les personnes qui peuvent apporter une contribution. Un dialogue vraiment ouvert…», a-t-il préconisé. 


Samedi 2 Septembre 2017 - 12:46




1.Posté par mayday le 02/09/2017 18:46
Vous avez rendu le dialogue impossible au Sénégal par vos prises de positions particulières. Le matéye et le forcing que vous avez érigés en système de gouvernement a déstabilisé la cohésion à tous les niveaux. L'initiative vous revient mais vous êtes le spécialiste des rendez-vous manqués et c'est vraiment dommage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter