« Nous sommes en phase avec l’invite du président de la République mais,… », SAES



Ce lundi 18 août 2014, s’est réuni à Dakar le Bureau National élargi aux bureaux de sections de tous les campus. Après l’adresse du Secrétaire général national sur les visites effectuées ce week-end dans les hôpitaux et au commissariat central, le discours du Président de la République et le plan d’action ont été discutés. Ceci, pour le Syndicat Autonome des Enseignants du Supérieur (SAES) de dire qu’ils sont « en phase avec l’invite du Président de la République même s’il déplore que celle-ci n’arrive qu’en cette douloureuse circonstance ».
 

Mais indique le bureau national élargi, « dans son discours à son retour de voyage, le Président de la République a appelé à l’apaisement à l’UCAD ». Et ce dernier apaisement passe par : « Le départ immédiat de toutes les forces de police de l’espace universitaire, la libération des 27 étudiants encore détenus au Commissariat central de Dakar, l’inventaire de tous les préjudices matériels subis par les étudiants dans leurs chambres en vue de leur indemnisation, le suivi médical et l’assistance psychologique des étudiants blessés.
 
« La démission du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche et du Ministre de l’Intérieur ne serait-ce que pour apaiser les cœurs et les esprits, la fermeture jusqu’en octobre 2014 de l’UCAD comme l’a déjà anticipé la Faculté de Médecine. De plus, toutes les autres universités ont arrêté les enseignements depuis le 31 juillet 2014 jusqu’en octobre prochain », sont aussi requises.

 
Concernant le plan d’action, note le communiqué, il est prévu,  ce jeudi 21 août (8ème jour du décès de l’étudiant Bassirou Faye), une procession silencieuse à l’intérieur du campus de Dakar à laquelle toute la communauté universitaire et éducative est invitée, une manifestation, hors du campus sera organisée avec, cette fois toutes les franges de la population pour la défense de l’Université publique et de son autonomie nécessaire à la production du savoir, des visites d’information et de sensibilisation aux organisations de la société civiles, aux familles religieuses, aux chancelleries, aux représentations de l’Union africaine, de l’UNESCO, du BIT, etc.


Mardi 19 Août 2014 - 11:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter