Nouveau gouvernement du Sénégal : Les signaux et les reflets !



Nouveau gouvernement du Sénégal : Les signaux et les reflets !
Après la publication du nouveau « dream team » de madame Aminata Touré, c’est l’heure des enseignements et analyses.  Les premiers mots du Premier ministre ont fixé les objectifs, « continuer cette course, qui est une course pour le développement et pour l’amélioration des conditions d’existence de nos concitoyens ». On peut croire à la volonté des autorités de relever ce défi relativement à quelques nouvelles nominations. Même si des « apéristes » viennent renforcer l’équipe de combat, des fonctionnaires et experts sont venus aussi en renfort pour aider Macky Sall à réussir sa mission. On peut noter dans ce lot  Me Sidiki Kaba, Garde des sceaux, Ministre de la Justice,  Papa Abdoulaye Seck, Ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural,  Amadou Ba, Ministre de l’économie et des Finances ou encore Mouhamadou Makhtar Cissé, Ministre délégué chargé du budget. Messieurs Bâ et Cissé ne sont pas connus comme des colorés politiquement mais comme des fonctionnaires sénégalais très compétents dans leur domaine. L’autre élément qui explique l’engagement du président est la nomination comme directeur de cabinet, d’Abdoul Aziz Tall, un proche d’Ousmane Tanor Dieng du Ps et actuel membre du mouvement « Yamalé » de Bara Tall de Jean Lefebvre Sénégal. Et c’est certainement son expertise dans le domaine administratif qui motive le choix du chef de l’Etat. Abdoul Aziz Tall était jusque-là délégué général à la Réforme de l’Etat et à l’Assistance Technique ce qui était le Bureau Organisation et Méthode. Macky Sall semble ainsi réaffirmer le retour à l’orthodoxie dans le domaine de la marche de la République. Un clin d’œil aussi aux socialistes et notamment à son ami Ousmane Tanor Dieng.
 
Au-delà de l’option de maintenir le cap pour le développement économique et social du pays, le chef de l’Etat semble dire que la politique est secondaire dans ce combat. Les alliés restent dans l’attelage et avec le même nombre et  tous dans les mêmes postes sauf Omar Gueye qui quitte l’Hydraulique et de l’Assainissement qu’il cède à son frère de parti Pape Diouf pour se retrouver au Tourisme et les Transports aériens. D’ailleurs en les maintenant, le chef de l’Etat confirme davantage sa volonté de dépasser les contradictions politiques. Omar Gueye et Pape Diouf des membres du Rewmi d’Idrissa Seck mais qui entretiennent le flou sur leur appartenance toujours dans ce parti du maire de Thiès.

Avec ce nouveau gouvernement, Macky Sall réaffirme son engagement pour le respect des promesses faites aux sénégalais, travaille toujours pour l’harmonie au sein du Bennoo Siggil Sénégal. En attendant peut-être les prochaines locales qui pourront redéfinir le jeu des alliances et dicter d’autres mesures politiques.


Lundi 2 Septembre 2013 - 23:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter