Nouveau massacre de civils à Beni

En République démocratique du Congo, la société civile du Nord Kivu dénonce un nouveau massacre dans la zone de Beni, à la frontière avec l’Ouganda.



Au moins 50 personnes auraient été massacrées à l’arme blanche jeudi soir près de Mavivi lorsque des individus armés et en uniforme de l’armée congolaise, auraient surgi dans des villages proches de Mavivi.

Selon la société civile qui soupçonne que ce sont des rebelles de l’ADF- Nalu.

Ils se seraient fait passer pour des éléments de l’armée loyaliste afin de commettre leur forfait.

Entre 50 et 80 personnes auraient ainsi été assassinées à l’arme blanche.

Ces informations n’ont pas été vérifiées de source indépendante.

Les villages attaqués se trouvent dans une zone isolée, difficile d’accès.

Une source proche de la Mission onusienne avance le nombre de 9 morts, tout en indiquant l’envoi prochainement d’une équipe sur place pour mener des enquêtes.

Pour la société civile, au moins 200 personnes auraient été tuées en mois d’un mois.

Des officiers de l’armée congolaise ont été reconnus coupables de complicité avec cette rébellion ougandaise actif dans la région depuis une vingtaine d’années.

Les forces armées de République démocratique du Congo et les Casques bleus ont renforcé leur dispositif dans la zone pour mettre fin à ces massacres de civils.


BBC Afrique

Samedi 22 Novembre 2014 - 09:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter