Nouvel Album : Amy collé affiche sa « maturité » à la hollandaise

Son nouvel album disponible sur le marché ce mercredi 22 mai, c’est une chanteuse, Amy Collé Dieng bien loin de celle à la noirceur d’ébène de ses débuts qui a présenté sa « maturité », cet après-midi au Just 4 U. Un bébé accouché à la fois dans la douleur et la joie.



Nouvel Album : Amy collé affiche sa « maturité » à la hollandaise

Teint clair, greffage striée de rouge, toute de noir vêtue et en paillettes, l’artiste sénégalaise tient  à montrer qu’elle a « grandi ».  Ce, après qu’elle soit restée « cinq ou six ans sans sortir de produit» selon son producteur Mamadou Diawara qui précise que l’album a mis un an et demi à prendre forme et a coûté vingt (20) millions.  
Un retour en force marqué sous le sceau de l’ouverture à l’internationale de Amy Collé Dieng qui est sous contrat avec « Dub Records », un label hollandais qui cible la chanteuse sénégalaise depuis 2007 lors d’un concert au Pays-Bas.

Sous contrat avec « Prince Arts », elle explique sa rupture d’avec le label sénégalais de son « père Youssou Ndour » par « mon contrat d’avec Prince Arts devait tout simplement prendre fin un jour, c’est tout ».

Rythmée de salsa, funk, afro bits en plus du Mbalax , « Maturité » compte onze titres sur lesquels, Amy Collé rend hommages au Prophète (Naby), à ses fans, (Fans yi), à « la fierté de l’Afrique qu’est Nelson (Mandela), aux hommes (Sargal Goor). Ce, après son houleux divorce d’avec son ex-mari qu’elle a accusé de « trahison » et qu’elle dénonce dans « Sama choix ».


Mercredi 22 Mai 2013 - 21:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter