Nouvel accident de voiture: Milan confirme la blessure de M’Baye Niang

Déjà à l'origine d’un accident de voiture durant son époque Montpelliéraine, M’Baye Niang a récidivé du côté de Milan et sera absent deux mois.



Décidément, M'Baye Niang est incorrigible. Dans la nuit de samedi à dimanche, l'attaquant de l’AC Milan a eu un nouvel accident de voiture. 
Le Milan a confirmé les infos de la presse italienne quant à la nature de la blessure de l'attaquant français. Dans un communiqué, le club lombard confirme la blessure ligamentaire à la cheville gauche, une autre douleur à l'épaule et a indiqué que des examens complémentaires permettront d'en savoir plus dans les prochains jours sur la durée d'indisponibilité.

Quelques minutes après la révélation de cet accident, Niang a également donné des nouvelles via son compte Twitter.

Il a annoncé qu'il y avait un chauffeur dans sa voiture au moment de l'accident.

Ce que risque Niang en cas de récidive au volant

Pour rappel, lorsqu'il était en prêt à Montpellier durant la saison 2014-2015, le buteur français avait déjà fait parler de lui en causant un accident de la route. La Ferrari rouge qui lui avait été prêtée avait fini sa course contre un arbre, tandis qu'il n'avait pas de permis de conduire. Il avait à l'époque été condamné à 18 mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel et 700 euros d'amende, pour délit de fuite, blessures involontaires, mise en danger et conduite sans permis. Il avait en effet pris la fuite et nié les faits, avant de les reconnaître quatre jours plus tard en garde à vue.

En février 2014, a cour avait annulé le permis de l'international espoir avec interdiction de le repasser pendant trois ans et attribué près de 12 700 euros de dommages et intérêts, dont certains en provisions. Sky Italia a d'ores et déjà révélé que le test d'alcoolémie s'est révélé négatif.

Une condamnation applicable sur le sol italien

D'après un cabinet de conseil contacté par nos soins, la loi française prévoit en tout cas que toute condamnation de sursis soit applicable sur le sol européen. Ainsi, si M'Baye Niang s'est rendu coupable d'un nouveau délit, la justice italienne pourra s'appuyer sur la condamnation établie par la justice hexagonale.

Par ailleurs, l'annulation du permis de conduire et l'interdiction de repasser l'examen pour obtenir le précieux sésame s'applique là-encore sur le territoire italien, et le joueur de 21 ans pourrait donc être condamné à nouveau s'il venait à se retrouver au volant d'une quelconque voiture.



Lundi 29 Février 2016 - 15:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter