Nouvelle Convention des journalistes : le Synpics s’impatiente

La Nouvelle convention des journalistes n’a pas encore vu le jour. Ce que déplore Ali Fall, le chargé de communication du Syndicat professionnels de l’information et de la communication du Sénégal qui juge que la faute se situe auprès du patronat.



Nouvelle Convention des journalistes : le Synpics s’impatiente
«Le ministère du Travail a déjà ouvert les négociations de façon officielle en ce qui concerne la nouvelle Convention mais malheureusement le patronat ne suit pas trop. A chaque fois que l’on appelle aux négociations, le Synpics vient au complet avec tous les cinq plénipotentiaires mais le patronat traîne les pieds et cela n’aide pas à l’adoption de cette nouvelle convention». Ces propos sont de Ali Fall, le chargé de communication du Synpics qui déplorait la posture adoptée par le patronat sur la question de la nouvelle Convention des journalistes. Et Ali Fall qui lance un appel de tresse aux autorités Sénégalaises : « Nous lançons un appel auprès du gouvernement notamment auprès du ministère du Travail pour qu’il secoue le patronat pour qu’on puisse entamer les négociations  de façon sérieuse».

En ce qui concerne le Code de la presse,  c’est toujours le statu quo selon M. Fall : «On ne sait pas où se trouve le texte. Au niveau de l’Assemblée nationale, les députés avaient parlé de retourner le texte au niveau du Gouvernement. Mais entre l’assemblée et la table du gouvernement, le texte est perdu quelque part». Le syndicaliste, qui dit attendre le respect du gouvernement sur «ses engagements», nourrit l’espoir de voir le Code de la presse signé durant cette année, à l’image du Niger «qui n’est pas pourtant plus démocratique que nous».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 1 Mai 2015 - 10:07



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter