Nouvelle dissolution d’un gouvernement en Guinée-Bissau

Le président bissau-guinéen José Mario Vaz, dont le pays traverse une crise politique depuis août 2015, a dissout ce mercredi le gouvernement de Carlos Correia mis en place en septembre dernier. Le chef de l’Etat a prononcé dans la matinée un discours dans lequel il a évoqué les raisons qui l'ont obligé à dissoudre ce gouvernement.



En limogeant son deuxième Premier ministre en l’espace de deux ans, José Mario Vaz a indiqué que les efforts consentis par la communauté internationale, la société civile et son engagement personnel n’ont pas permis de trouver une solution à la crise politique que traverse son pays depuis l’été dernier. La crise politique a éclaté en août 2015, suite au limogeage par monsieur Vaz de Domingos Simoes Pereira, son Premier ministre depuis quatorze mois et président du PAIGC au pouvoir. Les deux hommes, qui appartiennent au même parti, ne s’entendaient pas sur la manière de diriger le pays.
 
Vers un gouvernement d’union
 
Depuis, la lutte entre les deux camps, y compris devant la justice et l’Assemblée nationale, perturbe le travail du gouvernement et les députés, en dépit de plusieurs tentatives de médiation et de la désignation en septembre de Carlos Correia comme Premier ministre. Celui-ci ne parvenant pas à réunir une majorité au Parlement lui permettant de faire voter son programme, a été poussé vers une porte de sortie. Mais le président Vaz laisse le soin au parti au pouvoir de proposer un nouveau Premier ministre qui formera un gouvernement d’union capable de fonctionner pleinement.

Khadim FALL

Vendredi 13 Mai 2016 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter