Nouvelles attaques de Boko Haram sur les rives du lac Tchad

Boko Haram a encore frappé des villages tchadiens de la région du lac Tchad ce week-end. Deux villages ont été attaqués en quelques jours provoquant la mort d’une vingtaine de personnes lors d’une opération qui semble faire partie de l’offensive lancée par les islamistes depuis quelques jours.



C’est le village  de Merom qui a été attaqué en premier dans la nuit de samedi à dimanche dernier. Des individus armés ont pénétré de nuit dans la localité et ont égorgé 13 hommes avant de disparaître. Dimanche, c’est un autre village où bivouaquent des chameliers qui a ensuite été attaqué. Une douzaine de chameliers y ont été égorgés avant que la population ne réagisse. Les gardes du corps du chef de canton ont fini par riposter par des tirs obligeant les assaillants à s’enfuir.

Méthodes de guérilla

Ces attaques semblent faire partie de l’offensive que les islamistes ont lancée depuis quelques jours dans tout le bassin du lac Tchad. Selon de sources militaires, les forces armées déployées dans la région ont commencé une autre guerre où il s’agit désormais d’affronter un ennemi qui n’a plus de bases et qui se fond dans la population. On est entré de plain-pied dans ce qu’il convient d’appeler la contre-guérilla autour et sur les îles du lac Tchad.


rfi.fr

Mercredi 8 Juillet 2015 - 10:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter