OFNAC: Nafi Ngom et Cie pas dignes de confiance selon certains fonctionnaires



OFNAC: Nafi Ngom et Cie pas dignes de confiance selon certains fonctionnaires
"Cinq des onze membres de l’Office National de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) ne seraient pas dignes de prendre connaissance des documents de déclaration de patrimoine, cela du fait de leurs fait d’armes » dans l’administration ou tout le monde sait qui est qui, sert "l'As" qui relaie des grincements de dents notés au niveau de la haute administration sénégalaise.


Ceci, après l’ultimatum donné par le président pour la déclaration de patrimoine des fonctionnaires de l’Etat. Toutefois, il ne s’agirait pas de réticence à se soumettre à une obligation devenu légale mais plutôt un manque de confiance aux fonctionnaires qui doivent recueillir leurs déclarations de patrimoines. A cet effet, des antécédents judiciaires qui concernent un membre de l’OFNAC ont même été évoqué et des connexions avec les dignitaires de l’ancien régime son connues. 


Ce manque de confiance concerne encore plus la patronne de l’OFNAC, Nafi Ngom Ndour qui n’inspire pas confiance.  Pour cause, elle a joué un rôle dans l’affaire dite des chantiers de Thiès et les sorties au vitriol dans la presse contre l’ancien argentier de l’Etat Abdoulaye Diop. Ainsi, on redoute qu’elle soit dans une posture de  règlement de compte et qu’un jour elle soit dans les dispositions de tout dévoiler dans les médias. Certains fonctionnaires (Dage et autres assujettis de la déclaration de patrimoine) estiment que Nafi Ngom Ndour a assez joué avec le président Wade pour encore mérité la confiance de l’Etat.


Dans ce contexte, certaines personnalités ne comptent pas se soumettre à la déclaration de patrimoine telle qu’elle est organisée. Certains d’entre eux proposent même que la Cour suprême soit l’organe habilitée à recueillir les déclarations.
 


Vendredi 26 Décembre 2014 - 11:28



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter