OIF: Des délégations de pays francophones rassurées, après une visite au Centre de conférences de Diamniadio



OIF: Des délégations de pays francophones rassurées, après une visite au Centre de conférences de Diamniadio
Des délégations de pays francophones se disent rassurées par le niveau de réalisation des infrastructures et le dispositif mis en place par les autorités sénégalaises pour la tenue du prochain Sommet de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), prévu les 29 et 30 novembre prochains dans la capitale sénégalaise. Ces délégations, composées de diplomates et d’officiels venant de pays membres de la francophonie, se sont rendues samedi au Centre international de conférences de Dakar situé à Diamniadio (32km DE Dakar). Sur place, elles ont eu droit à une présentation détaillée de l’infrastructure en phase de finition.

Conduite par le délégué général à l’organisation du XVème Sommet de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Jacques Habib Sy, et le chef du protocole de la Présidence de la République sénégalaise, Bruno Diatta, elle a visité les différents compartiments de l’ouvrage.

Et c’est au milieu de la grande foule formée par les représentants des différents pays, que Bruno Diatta a expliqué avec le plus grand soin les coins et recoins de l’imposant bâtiment.

‘’Ici, c’est la zone bleue réservée aux journalistes, aux agents de sécurité armés et aux détenteurs de badges officiels’’, a détaillé M. Diatta, sous le regard d’une foule visiblement impressionnée.

Après avoir expliqué le dispositif prévu dans la zone dite verte, Bruno Diatta, entouré d’ingénieurs ainsi que d’officiels de la Présidence de la République, s’est longuement arrêté à la ‘’zone rouge’’.

‘’Ici ce sera l’accès réservé aux différents cortèges des chefs d’Etat. Le président Macky Sall et le secrétaire général de l’OIF Abdou Diouf vont se positionner à l’entrée de la zone rouge, pour accueillir les différents chefs d’Etat’’, a poursuivi Bruno Diatta, dont l’expérience n’est plus à démontrer.

Jouant le rôle de guide pour la délégation composée de près de 300 personnes, il n’a pas manqué de marquer un temps d’arrêt au salon d’honneur situé dans la zone rouge et devant lequel ‘’la photo de famille officielle va être prise’’.

Il a ensuite invité les membres de la délégation à prendre les escaliers pour visiter le grand amphithéâtre prévu pour abriter la cérémonie d’ouverture du sommet.

Ici, la loge officielle réservée aux chefs d’Etat et aux chefs de délégation est bien en vue. ‘’C’est une salle d’une capacité de 1.500 places environ. Tout est fin prêt, il ne reste que quelques petites modifications’’, explique Richard Athias, le technicien en charge de l’installation des équipements.

Les salles de réunion, les sites d’atelier, les restaurants, les salles de conférence de presse, les salons privés et tous les autres coins et recoins du Centre international de conférences ont aussi été visités par les membres de la délégation, qui se disent rassurés par le dispositif mis en place.

‘’Vraiment, nous pouvons dire que tous les doutes se sont dissipés avec cette merveille d’infrastructure’’, a exulté Penda Mbow, représentante personnelle du chef de l’Etat à la Francophonie.

‘’Tout est fin prêt. Tout le dispositif est maîtrisé’’, a renchéri Jaques Habib Sy, qui a présenté à la délégation les différents membres des commissions (Sécurité, Santé, Logistique, Médiats…).

A la fin de la visite, Nicolas Fataki Lungele Mussambya, plénipotentiaire de la République démocratique du Congo, et Philip Beaunle, représentant du Premier ministre canadien à la francophonie, ont décerné un satisfecit aux autorités sénégalaises.

‘’C’est vraiment impressionnant, et c’est tout à l’honneur du Sénégal qui fait preuve de professionnalisme et de tact dans l’organisation du sommet’’, s’est félicité le diplomate congolais dont le pays avait abrité le dernier sommet.

Aps

Dimanche 28 Septembre 2014 - 08:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter