OIF : Michaëlle Jean partage sa vision de la Francophonie en marge de l’AG de l’ONU

Candidate au poste de Secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’ex gouverneure générale et commandante en chef du Canada, Michaëlle Jean, a conclu hier une visite de quatre jours à New York où elle a effectué plusieurs rencontres de haut niveau et participé à différentes activités en marge de la 69e Assemblée générale de l’ONU.



 
Michaëlle Jean a rencontré une douzaine de chefs d’État et de gouvernement, ainsi que plusieurs ministres des Affaires étrangères de pays membres de la Francophonie.  Elle s’est entre autres entretenue avec les présidents du Rwanda, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de Madagascar, du Togo, de la Tunisie, de l’Union des Comores, des Seychelles, de l’Albanie, et de l’ex République yougoslave de Macédoine.  Mme Jean a également rencontré le premier ministre de la Guinée-Bissau et les ministres des Affaires étrangères du Luxembourg, des Seychelles, de la Bulgarie, du Niger, du Cameroun et du Sénégal.
 
« Ces rencontres m’ont permis non seulement de partager ma vision pour la Francophonie du 21e siècle, mais aussi d’entendre les priorités et les attentes de divers pays membres de l’OIF.  J’estime qu’il est important de prendre en compte leur vision de l’espace francophone de demain.  J’ai été honorée de la confiance que mes interlocuteurs m’ont témoignée à deux mois du sommet de Dakar », a déclaré Michaëlle Jean.
 
À l’Assemblée générale de l’ONU, Michaëlle Jean a aussi échangé avec le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, en plus d’assister aux discours du président américain, Barack Obama, du premier ministre du Canada, Stephen Harper, et du président haïtien, Michel Martelly. 
Par ailleurs, Michaëlle Jean a profité de son passage à New York pour participer à plusieurs activités organisées en marge de l’Assemblée générale.  En plus de prendre part à la réunion des bailleurs étrangers pour la reconstruction d’Haïti, Mme Jean a assisté à la rencontre de l’Initiative mondiale du Secrétaire général de l’ONU pour l’éducation avant tout ainsi qu’à un événement dans le cadre de l’initiative des Nations unies Chaque femme, chaque enfant.  Michaëlle Jean a également pris la parole à titre d’invitée d’honneur lors d’une table ronde sur la Francophonie économique présidée par le ministre canadien du Développement international et ministre de la Francophonie, Christian Paradis.
 
« Notre monde fait face à de nombreux défis, que ce soit en matière de sécurité, de stabilité, de développement, d’éducation ou encore de santé, comme l’épidémie du virus Ebola nous le rappelle.  La solidarité et la coopération entre les pays de la Francophonie peuvent apporter des pistes de solution concrètes à ces défis.  Ensemble nous pouvons montrer ce qu’il est possible d’accomplir lorsque toutes les volontés sont rassemblées », a affirmé Mme Jean.
 
Des rencontres fructueuses en septembre
 
Au cours des dernières semaines, Michaëlle Jean s’est rendue dans une demi-douzaine de pays sur trois continents dans le cadre de sa campagne au secrétariat général de la Francophonie.  En plus de son passage à New York en marge de la 69e Assemblée générale de l’ONU, Mme Jean a visité Haïti, la France, la Suisse, la Tunisie et le Tchad.
 
Ces déplacements s’inscrivent dans le même esprit que d’autres visites effectuées ces deniers mois par Mme Jean en Belgique, en Roumanie et dans la Principauté de Monaco ainsi que sur le continent africain, notamment au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Mali, au Bénin, au Cameroun, au Gabon, en République démocratique du Congo, en République du Congo, au Maroc et au Rwanda.
 
La candidature de Michaëlle Jean est officiellement portée par les gouvernements du Canada, du Québec, du Nouveau-Brunswick et d’Haïti.

Dépêche

Dimanche 28 Septembre 2014 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter