OL - PSG : Jordan Ferri, le héros inattendu

L'Olympique Lyonnais s'est trouvé un héros pour venir à bout du Paris Saint-Germain, et c'est Jordan Ferri qui a fait chavirer de bonheur tout le Stade de Gerland.



Sacré coup réalisé par l’Olympique Lyonnais ce dimanche soir, en clôture de la 33ème journée du championnat de France de Ligue 1. Restant sur une série de 7 matches sans victoire face au Paris Saint-Germain, le club septuple champion de France a mis fin à la malédiction en s’imposant sur la plus petite des marges (1-0). Un succès de prestige, mais aussi et surtout important au classement, permettant aux Gones de conserver leur cinquième place, de reprendre trois points d’avance sur l’OM, et de revenir à deux petites longueurs de l’AS Saint-Etienne. Bref, cette victoire fait planer un doux parfum sur Gerland, et ce n’est assurément pas Jordan Ferri, élu homme du match par notre rédaction, qui boudera son plaisir.
 

Car oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, c’est bien le jeune milieu de terrain rhodanien qui a délivré les siens, d’une frappe splendide laissant Salvatore Sirigu impuissant. Une réalisation, la troisième de la saison, pour un joueur qui n’a de cesse de prendre du poids au sein de l’effectif lyonnais (ce dimanche, le natif de Cavaillon a enchaîné sa 13ème titularisation de rang toutes compétitions confondues) : « Je n’avais pas espéré ça. Mais j’ai tenté ma chance, celle-ci m’a souri. J’anticipe la passe de Lavezzi, je vois qu’Alex sort vite sur moi donc je n’ai qu’une solution, c’est d’enrouler sur son côté. Je n’avais pas vu que Sirigu était décalé. Personnellement, j’enchaîne les matches et je prends confiance. Je prends plus ma chance. C’est mon premier but à Gerland (il avait avant cela marqué face à Evian TG le 31 août et à Valenciennes le 6 avril), et en plus c’est celui de la victoire, tout le monde est content », savoure l’intéressé en zone mixte.
 

Tout le clan lyonnais se réjouit ainsi de l’éclosion du milieu relayeur de 22 ans, à l’image du coach Rémi Garde : « Il nous a marqué un but fantastique. Il fait partie de ceux qui progressent très vite. Il reste encore une belle fin de saison à jouer, et je compte sur ces joueurs évidemment. Je regrette déjà de ne pas pouvoir compter sur Jordan samedi prochain. Je le regrette déjà pour lui, mais aussi pour l’équipe ». Effectivement, et c’est là le seul bémol de sa soirée, Jordan Ferri a rayonné mais ne pourra renouveler sa belle performance samedi prochain, lui qui est suspendu pour la finale de la Coupe de la Ligue au Stade de France :« J’avais à cœur de faire un grand match. Ce soir, c’était ma petite finale, je suis content », préfère affirmer le milieu de terrain. En tout cas, Ferri a montré la voie, à ses coéquipiers de s’en inspirer pour remporter ce trophée.

Source : Footmercato.net
 



Lundi 14 Avril 2014 - 08:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter