OM : Passi explique comment il a relancé ses joueurs

Présent en conférence de presse, le nouvel entraîneur en chef de l'Olympique de Marseille Franck Passi a expliqué comment il avait reboosté ses joueurs, se montrant confiant pour la fin de saison.



OM : Passi explique comment il a relancé ses joueurs
Appelé à la rescousse après le départ de Michel, Franck Passi a réussi sa première mission à la tête de l’équipe première de l’Olympique de Marseille, compostant, à Sochaux (0-1), le billet pour la finale de la Coupe de France, le 23 mai, contre le Paris SG. Soulagé et souriant en conférence de presse, le nouveau coach marseillais a expliqué comment il avait relancé ses joueurs. « On leur a dit de se lâcher, qu’on avait la chance de pouvoir jouer une finale de Coupe de France. (...) Je retiens l’effort, l’union dans la difficulté et deux-trois actions, dont le but où j’ai senti les joueurs plus libérés », a-t-il commenté, expliquant quels mots il avait prononcé pour faire prendre conscience de la situation critique du club à ses joueurs. « On a eu un dialogue orienté sur la responsabilité des joueurs par rapport au public, aux gens qui travaillent pour ce club, à leurs familles, etc. L’OM, ce n’est pas que le groupe, que les joueurs, c’est tout un club. Ils ont été sensibles à ce terme de responsabilité. Ils ont compris ça et vont tout donner pour sauver le club », a-t-il lâché.

Une de ses phrases a visiblement eu un écho très particulier. « Je leur ai dit que s’ils faisaient descendre l’OM en L2, cela les suivrait toute leur vie », a-t-il raconté. Ses mots ont visiblement su remotiver ses troupes, mais la saison est encore loin d’être terminée. « Maintenant, on a d’autres objectifs, il faut gagner dimanche pour rester en première division. C’est important pour eux, les familles et le peuple marseillais », a-t-il lancé. Résolument« confiant », le technicien phocéen a expliqué comment ses hommes et lui allaient s’y prendre pour atteindre cet objectif. « Cette équipe doit garder le mode combat, on essaie de jouer, mais il reste cinq matches et il faut mettre le bleu de chauffe. Évidemment, on va essayer de jouer, de faire du jeu », a-t-il indiqué avant de poursuivre.

« Mais quand on n’a pas le ballon, il faudra avoir cette agressivité pour le récupérer immédiatement. Il faut combattre et être agressif pour gagner ces matches. Sans ballon, il faut mettre le bleu de chauffe. Bien sûr, je suis confiant. Les joueurs ont pris conscience de la manière dont il fallait qu’ils jouent collectivement, les uns pour les autres. Je suis confiant pour ce week-end », a confié celui qui n’a pas hésité à se mettre en première ligne pour rendre service à son club de cœur. « Dans ce club, il y a des gens responsables. Quand le club a besoin de nous, on sait se mettre au feu pour essayer de faire en sorte que les choses se passent mieux à l’OM », a-t-il assuré. Les joueurs de l’OM savent donc ce qu’il leur reste à faire. Ils ont, en la personne de Franck Passi, l’exemple parfait du don de soi. À eux d’être à la hauteur. Enfin...

Foot Mercato

Vendredi 22 Avril 2016 - 13:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter