OM : quand Lassana Diarra a fini par lasser ses courtisans...

Donné partant avant même l'ouverture du mercato estival, Lassana Diarra est finalement resté à l'Olympique de Marseille. Une réalité qui ravit les Phocéens, même si le milieu de terrain a tout tenté pour partir.



À l’instar d’Hatem Ben Arfa, Lassana Diarra a été l’un des très bons coups du mercato estival 2015. Recruté par l’Olympique de Marseille, le milieu de terrain français a parfaitement su saisir cette opportunité pour relancer une carrière à l’arrêt. Un retour au premier plan confirmé par un rappel en équipe de France dès le mois d’octobre dernier. Malheureusement pour les supporters marseillais, le scénario d’une pige d’un an au Vélodrome avait été très rapidement confirmé par l’intéressé.
 
Décidé à retrouver une formation d’un plus haut standing, Diarra s’est alors mis en quête d’un point de chute, n’hésitant pas à rappeler aux dirigeants de l’OM le gentleman agreement passé entre les deux parties lui permettant de plier bagage gratuitement. Paris ou encore Manchester United ont alors été les premières pistes chaudes pour l’international tricolore. Mais au fil du temps, toutes ces portes ne se sont jamais réellement ouvertes. Blessé et déçu de ne pas avoir pu disputer l’Euro 2016, Diarra a donc retrouvé le chemin de l’entraînement... sans avoir perdu l’ambition de changer d’air, et ce, malgré un capitanat confié par ses partenaires olympiens. Une situation pour le moins surréaliste.
Diarra trop gourmand
 
Dans les dernières heures du mercato, l’intéressé espérait enfin avoir trouvé une porte de sortie. Tout d’abord en Turquie où Galatasaray offrait au joueur un contrat de 5 M€ par an sur trois saisons et la prise en charge à 50% de l’amende de 10 M€ que doit payer Diarra au Lokomotiv Moscou. Proposition finalement rejetée par le Marseillais qui pensait alors trouver son bonheur... aux Émirats arabes unis, du côté d’Al-Jazira comme nous vous l’annoncions hier. Au pays de l’or noir, le Marseillais espérait convaincre les dirigeants émiratis de doubler une offre annoncée pourtant comme déjà très juteuse. Une requête refusée par l’ancienne équipe dirigée par Erik Gerets qui était pourtant, selon nos informations, prête à mettre le paquet. En effet, Diarra était la priorité absolue du propriétaire du club. ce dernier était donc prêt à payer une grosse partie de l’amende due par Diarra et même à régler une compensation financière à l’OM !

Au final, Diarra le gourmand est donc resté à quai. Une excellente nouvelle pour l’OM qui ne pensait certainement pas compter Diarra dans ses rangs le 1er septembre au matin. Reste maintenant à savoir si ce feuilleton reprendra de plus belle dès le prochain mercato hivernal ou si le nouveau capitaine olympien se montrera patient durant toute la saison. Un scénario dont doute fortement La Provence qui n’a pas hésité à envoyer un petit tacle au joueur. « Ce n’est sans doute que partie remise pour le mercato de janvier. Sauf si sa gourmandise ne trouve pas de limites. »

Source: Footmercato.net


Jeudi 1 Septembre 2016 - 08:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter