OMVS : Epinglé par la CENTIF, Ould Merzoug, sa femme, son ex-chef de protocole et 2 comptables à la Section de Recherches



OMVS : Epinglé par la CENTIF, Ould Merzoug, sa femme, son ex-chef de protocole et 2 comptables à la Section de Recherches

L’ancien haut commissaire de l’Organisation pour la Mise en valeur du Fleuve Sénégal (OMVS) est accusé de blanchiment d’argent. Il emporte avec lui, sa femme, deux (2) comptables à la retraite et son ex-chef du protocole. Evincé depuis avril 2012 de l’OMVS, Ould Merzoug est à la Section de Recherches (SR) de la Gendarmerie de Colobane. C’est hier vers les coups de midi qu’il a été cueilli chez lui avec son épouse Dieynaba Sidibé, Birame Diop, Hyacinthe Joseph Tossi et son ancien chef de protocole.


Epinglé par un rapport accablant de la Cellule Nationale de Traitement de l’Information Financière (CENTIF), il est soupçonné de blanchiment de capitaux, de corruption passive, de prise illégale d’intérêts, de détournements de deniers publics. Des délits, livre le journal « l’as » qui risquent de le conduire en prison. En vertu de l’article 29 alinéa 2 de la loi régissant la CENTIF, le juge d’instruction est automatiquement saisi. 


Samedi 8 Mars 2014 - 14:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter