OMVS: La Guinée sera interconnectée au RIMA, selon le Haut commissaire de l’OMVS

Invité ce dimanche 15 novembre de l’émission "Grand Jury" de la Rfm, le Haut commissaire de l’OMVS, Mohamed Salem Ould Merzoug a exprimé la volonté de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS) d’interconnecter le nouveau membre de cette organisation à savoir la Guinée au Réseau Interconnecté de Manantali (RIMA).



OMVS: La Guinée sera interconnectée au RIMA, selon le Haut commissaire de l’OMVS
Le 30 octobre dernier, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de l’
Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal (OMVS), inauguraient la centrale hydroélectrique de Felou, à Kayes (Mali) avec un coût global de 120 milliards de Fcfa. Cependant, cet ouvrage n’alimente que les trois Etats à savoir le Mali, la Mauritanie et le Sénégal. Interrogé sur cette question, ce dimanche 15 novembre, lors de l’émission Grand Jury de la Rfm, le Haut commissaire de l’OMVS, Mohamed Salem Ould Merzoug a fait savoir que, «notre objectif est d’interconnecter la Guinée au Réseau Interconnecté de Manantali (RIMA) qui existe déjà et qui est le plus grand réseau interconnecté d’Afrique (1650Km). Il alimente la Mauritanie, le Sénégal et le Mali».

Selon lui, la première étape en ce qui concerne la République de Guinée est d’abord de l’interconnecter à ce réseau là, ensuite elle va participer de cette répartition d’hydroélectricité et puis l’ouvrage de Coucout-Tamba, dont je viens de parler qui a une puissance installée de 285Mw, est en Guinée. L’ancien Ministre Mauritanien de l’hydraulique et de la sécurité alimentaire a soutenu que, «la Guinée qui est devenu un Etat membre de l’OMVS a le même droit que les autres Etats anciens».



Papa Mamadou Diéry Diallo

Dimanche 15 Novembre 2009 - 12:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter