ONPC - Guy Bedos insulte encore Nadine Morano : "Connasse !"

Guy Bedos, très remonté contre Nadine Morano, qui l'assignait devant le tribunal de grande instance de Nancy il y a quelques jours, l'a traitée de "connasse"



Samedi 12 septembre, Laurent Ruquier  présentait un nouveau numéro de son talk-show hebdomadaire, On n'est pas couché  sur France 2. Autour de la table, aux côtés de Léa Salamé et du nouveau venu Yann Moix, l'animateur recevait Thomas Dutronc  (pour l'album Eternels), Michel Sardou  et Marie-Anne Chazel (pour la pièce de théâtre Représailles) ainsi que l'humoristeGuy Bedos  (pour son livre Je me souviendrai de tout aux éditions Fayard et la pièce de théâtre Moins 2). 

Guy Bedos, pas franchement connu pour avoir la langue dans sa poche, n'a pas hésité à revenir sur son passage, lundi 7 septembre, au tribunal de grande instance de Nancy, pour faire face à Nadine Morano qui le poursuivait devant les tribunaux  pour injures publiques à son encontre. L'humoriste était poursuivi par la députée européenne qui l'accuse de l'avoir traitée de "conne" et de "salope" lors d'un spectacle à Toul, en octobre 2013. Le jugement a été mis en délibéré au 14 septembre. 

Toujours enclin à faire le show, l'humoriste n'a pas hésité à adresser une nouvelle insulte publique à l'égard de Nadine Morano. Alors que Laurent Ruquier lui rappelait qu'il l'avait entrevue cette semaine au tribunal, Guy Bedos raconte : "J'ai été obligé d'annuler une répétition de ma pièce pour aller au tribunal de Nancy. (...) Parce que 15 000 euros quand même. 15 000 euros ! Ça va pas non ? Connasse !", s'est-il exclamé, déclenchant les applaudissements fournis du public et les rires de Léa Salamé et Yann Moix. Et Laurent Ruquier de s'inquiéter : "Ça va être 30 000 maintenant ! Et je vais devoir en payer une partie en plus !" Une séquence à découvrir dans notre player vidéo ! 

Une condamnation ne ferait pas les affaires de Guy Bedos qui affirme dans son ouvrage autobiographique être "fauché". Dans les colonnes du JDD (en kiosques ce dimanche 13 septembre), il rassure son public à ce sujet : "On en fait un plat sur internet. (...) J'ai eu quelques inquiétudes financières car je suis piètre gestionnaire. Je dépense beaucoup d'argent et pas seulement pour moi. Je partage parfois trop, mais tout va bien. Je ne suis pas le cas social le plus émouvant de France, me plaindre serait indécent", tempère-t-il. 

Samedi 12 septembre, On n'est pas couché s'est imposée en tête des audiences sur France 2, fédérant 1,6 million de téléspectateurs, soit 26,8% de part de marché. Un score dans la bonne moyenne du programme, qui n'est autre que la meilleure audience du programme depuis la rentrée. 

Purepeople.com

Lundi 14 Septembre 2015 - 16:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter