OUSMANE TANOR DIENG : « Le modèle libéral a échoué et il doit être abandonné »



OUSMANE TANOR DIENG : « Le modèle libéral a échoué et il doit être abandonné »

      Le secrétaire général du Parti socialiste, Ousmane Tanor Dieng se désole des trente ans d'hégémonie libérale. Il estime que ce modèle ne peut plus tenir avec notamment la crise qui secoue le monde ». « Ce modèle ne peut ni être adapté ni être simplement réformé pour répondre aux aspirations des peuples qui souffrent. Il a échoué, il doit être abandonné », a-t-il déclaré à l’occasion la célébration du 150ème anniversaire du SPD (Socialist Democratic Party) d’Allemagne.
    Selon M. Dieng, le monde n’est plus seulement devant une crise économique, mais bien plus fondamentalement, face à " une crise de civilisation", parce que multidimensionnelle : économique, politique, social, éthique, culturel. « L'avènement d'un nouvel ordre mondial  doit s'exprimer en termes  radicaux : " changer la vie". Ce qui signifie concrètement, construire à la place d'une civilisation vouées aux seuls valeurs d'avoirs matériels, techniques et économiques, une civilisation qui humanise les rapports entre les membres de la société », a dit M. Dieng.
     Ousmane Tanor Dieng estime que les valeurs socialistes peuvent aider le monde à sortir de la crise. « Les termes nouveaux (avènement d'un nouvel ordre mondial, changer la vie) ne sont rien d'autre que l'expression des aspirations originelles du socialisme, aspirations rendues plus actuelles par le caractère multidimensionnel de la crise et par l’échec  du capitaliste à répondre aux attentes d'un monde pris dans le tourbillon incessant de bouleversements économiques et politiques sans précédent », a-t-il indiqué.   Le leader du Ps a ajouté : « c'est dès ses premiers balbutiements que le socialisme a fait son crédo de changer  le paradigme qui régit la vie de la majorité des hommes sur notre Planète. L'aspiration originelle du socialisme est de donner un autre sens à la vie de millions de gens exploités, sous-éduqués, affamés, jetés les uns contre les autres dans des formes de violence qui n'ont rien à voir avec leurs intérêts réels ».


Mercredi 29 Mai 2013 - 17:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter