Obama face au "cancer" de l'Etat islamique

Le président américain veut éradiquer le "cancer" de l'Etat islamique. Le groupe djihadiste a revendiqué la décapitation d'un journaliste américain, peu avant l'annonce du Pentagone et la Maison Blanche de l'échec d'une opération pour libérer des otages américains en Syrie.



Le président américain veut éradiquer le "cancer" de l'Etat islamique.
Le président américain veut éradiquer le "cancer" de l'Etat islamique.

Lors d'un discours depuis son lieu de vacances, Barack Obama a rendu hommage à James Foley et appelé "les gouvernements et les peuples du Moyen-Orient" à travailler ensemble pour lutter contre l'Etat islamique.

Obama a assuré que les Etats-Unis, qui procèdent à des frappes aériennes dans le nord de l'Irak depuis le 8 août, n'avaient pas l'intention de s'arrêter là : "Quand des Américains sont visés quelque part, nous faisons ce qui est nécessaire pour que justice soit faite".

Le Pentagone et la présidence américaine ont déclaré avoir effectué une opération "plus tôt cet été" pour secourir "un certain nombre d'Américains retenus en otage en Syrie" par L'Etat Islamique. Ils n’ont pas précisé leur nombre ou leur identité.

Toutefois l'opération a échoué, "parce que les otages n'étaient pas présents" dans le lieu repéré par les services de renseignements américains.

Selon le Washington Post, James Foley était parmi les otages visés par cette opération dans laquelle ont été engagés plusieurs dizaines de militaires.

Source : BBC Afrique



Jeudi 21 Août 2014 - 14:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter