Offense au Chef de l’Etat : Samuel Sarr devant le juge mercredi prochain

Le responsable libéral n’est pas au bout de ses peines. Dans les liens de la détention depuis le 21 août, il fera face au juge la semaine prochaine. Plus précisément le 10 septembre. Une décision prise par le juge instructeur après avoir étudié tous les éléments. Il est reproché à l’ancien ministre sous Wade, le délit d’offense à l’Institution que représente Macky Sall, président de la République que Samuel Sarr a accusé d’avoir 7 milliards planqués dans un compte en banque.



Dernièrement on annonçait l’intervention de Serigne Cheikh Saliou Mbacké, khalife de la famille du feu Khalife général des mourides, Serigne Saliou qui a rendu visite au nouveau pensionnaire de la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. Ce, pour intercéder en la faveur de Samuel Sarr auprès de l’autorité pour sa libération. Dans tous les cas, le processus suit son cours. Il fera face au juge instructeur mercredi prochain pour une première audition au fonds devant le juge du deuxième cabinet, Samba Fall qui a fini d’étudier tous les éléments de la contribution du membre du Comité Directeur (CD) du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) qui parle de sept (7) milliards que le président Macky Sall aurait dans un compte en banque. Samuel Sarr a été placé sous mandat de dépôt le 21 août dernier pour offense au Chef de l’Etat.


Loin de reculer après sa garde-à-vue à la Section de Recherches (SR) de la Gendarmerie de Colobane, l’ancien ministre de l’Energie avait enfoncé le clou face au Procureur de la République, Serigne Bassirou Gueye. «…Je suis interloqué par la déclaration de patrimoine du président de la république qui se trouve à la tête d’une fortune colossale alors que nous savons tous qu’à la veille de l’alternance survenue en 2000 il était simple locataire qui peinait à payer ses loyers… », avait-il martelé. Une déclaration, rappelle « l’Observateur » qui lui a valu son placement sous mandat de dépôt à Rebeuss où il a retrouvé Karim Wade. 


Jeudi 4 Septembre 2014 - 11:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter