«On ne peut pas dire que tout est vrai dans le rapport de l’OFNAC», Pape Maël Thiam de l’APR



L’administrateur de l’Alliance Pour la République (APR, parti présidentiel) est interpellé sur le rapport rendu public hier par l’Office National de Lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC) à savoir la suite qui sera donné aux manquements et autres irrégularités soulevées par les enquêteurs de Nafi Ngom Keïta. Pape Maël Thiam demande de «laisser le temps au temps.

«Je suis là pour apprécier une procédure qui a été enclenchée et qui est en cours mais donnons le temps au temps. L’OFNAC n’est pas le seul acteur dans le processus, il y a aussi d’autres acteurs dont le Procureur de la République, dont ceux qui ont été plus ou moins indexés sur ces rapports là mais respectons tous les maillons…», souligne le responsable apériste sur la Rfm.
 
Pape Maël Thiam qui se dit «très respectueux de la chose publique, de la justice », de marteler : «Qui que ce soit, qu’il soit Sénégalais, fonctionnaire de l’Etat ou tout simplement acteur dans une entreprise, doit porter entièrement la responsabilité de ses actes et cela, je ne recule pas là-dessus ». «Mais simplement, il ne faudrait pas également faire subir aux gens ce que nous souhaitons qu’ils subissent, il faudrait leur faire subir ce qu’ils doivent subir…», précise le responsable de l’APR.


Mercredi 25 Mai 2016 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter