Onze morts au Nigeria

Deux femmes kamikazes ont tué dimanche au moins onze personnes qui fuyaient leurs maisons après un attentat présumé du groupe Etat islamique en Afrique de l’Ouest ex-Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, selon police et les autorités locales.



Onze morts au Nigeria

Les femmes ont activé leurs explosifs alors que les habitants tentaient de se cacher après une attaque dans le village de Dar dans la nuit de samedi à dimanche, a indiqué l'ancien chef du gouvernement local de Madagali, Maina Ularamu.

Des soldats ont abattu dimanche une kamikaze, avant qu'elle ne se fasse exploser, devant une base militaire de Maiduguri, fief historique des islamistes de Boko Haram dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté un responsable militaire et un milicien.

"Des soldats de la caserne de Maimalari ont fait échouer un attentat-suicide qu'allait commettre une femme", a déclaré Babakura Kolo, un membre de la milice civile qui coopère avec les militaires contre les insurgés.

Selon un milicien qui coopère avec l'armée contre Boko Haram la femme aurait refusé de se soumettre à un contrôle une fois parvenue à l'entrée du bâtiment.

Un des soldats a alors ouvert le feu et son sac a explosé, pulvérisant le corps de la kamikaze

Cette dernière est décédée mais n'a fait aucune autre victime.

Les islamistes de Boko Haram ont été chassés de plusieurs villes du nord est en début d'années mais ils ont depuis multiplié les attentats-suicides.
source:bbc Afrique


Dior Niang

Lundi 19 Octobre 2015 - 09:20



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter