Opération «Restauration de la démocratie en Gambie» : 7 mille militaires mobilisés

Les forces de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) n’ont pas fait dans le détail pour déloger Yaya Jammeh de la Présidence gambienne. En effet, pour les besoins de l’opération «Restauration de la démocratie en Gambie », 7000 hommes seront mobilisés par les pays membres.



Opération «Restauration de la démocratie en Gambie» : 7 mille militaires mobilisés
«Que ça soit sur terre, sur mer et dans les airs, la Gambie est cernée. Au total 7 mille hommes seront mobilisés pour cette mission de l’installation et de la réhabilitation de la démocratie en Gambie », a déclaré Marcel Alain Da Souza, le président de la commission de la Cedeao lors d’un point de presse qu’il animait ce jeudi.

Le diplomate d’informer que le Nigéria a fourni 800 hommes, le Ghana, 200. Forces qui viennent s’ajouter aux militaires sénégalais. S’agissant du Mali et du Togo qui doivent participer aux opérations, des annonces ont été faites sans plus de précisions, souligne-t-il.

Les forces de la Mission de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (ECOMIG) sont entrées ce jeudi en Gambie sans anicroche, avance-t-il. Avant d’indiquer : qu’ «il y a quelques tirs de sommation, mais il n’y pas de dégâts, ni matériel ni humain » ; avant que l’ordre ne leur soit donnée de stopper leur avancée.

 Pour les besoins de l’opération, M. Da Souza explique que des avions de combats ont été mobilisés. D’ailleurs, elles ont survolé la capitale gambienne, Banjul, lors de l’avancée des troupes de l’ECOMIG. Des bâtiments de guerres aussi ont aussi pris le contrôle du port de Banjul.

Ousmane Demba Kane

Vendredi 20 Janvier 2017 - 07:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter