Opération de désencombrement des Hlm : Le maire décidé à aller jusqu’au bout.

Le maire des Hlm, Babacar Sadikh Seck ne compte pas céder sur sa décision de désencombrer les rues de la commune des Hlm. En effet, hier, lors de sa conférence de presse, l’édile de cette commune a confirmé sa détermination à aller jusqu’au bout, et a tenu à avertir les mécaniciens et autres installés dans les rues de sa localité.



 «L’opération  que nous faisons n’est pas uniquement destinée à ce marché. Notre opération va se poursuivre tout au long de notre mandature», a d’emblée déclaré le maire des Hlm, Babacar Sadikh Seck qui se prononçait suite aux opérations initiées pour désencombrer sa commune. Revenant sur les allégations selon lesquelles les marchands n’ont pas été informés, le maire rétorque : «S’ils disent qu’ils ne sont pas au courant, c’est parce qu’ils ne veulent pas être au courant. Nous avons fait passer le communiqué dans trois organes de presse, quinze jours avant».

L’édile des Hlm a tenu à lancer un avertissement aux marchands qui ont déclaré qu’ils n’allaient pas évacuer les lieux : «ils ont dit qu’ils ne partiront pas, mais ils vont nous trouver sur leur chemin. Nous avons décidé d’être une mairie qui parle avec ses citoyens. Nous ne décidons pas dans un bureau. Et ce que nous faisons, c’est dans l’unanimité».

Le premier magistrat des Hlm s’est aussi prononcé sur l’accusation selon laquelle il aurait détruit une mosquée : «Je n’ai jamais détruit de mosquée», s’est-il défendu. Avant de marteler : «S’ils appellent mosquée ce lieu où les gens passent la nuit, où des garçons se retrouvent, je l’ai détruit. Ce qu’ils appellent mosquée n’en est pas une. C’est un lieu de rendez-vous».

Ousmane Demba Kane

Mardi 24 Novembre 2015 - 11:10



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter