Opération de sécurisation à Saint-Louis : 15 personnes arrêtées pour divers délits, 21 véhicules mis en fourrière.

Les hommes en bleu ont procédé à l’arrestation de plus de 1100 personnes et immobilisé plus de 483 véhicules dans une vaste rafle opérée dans la vielle ville Saint-Louis. Les hommes du Colonel Mouhamadou Sonar Ngom ont été appuyés par les forces étrangères venues au Sénégal dans le cadre des manœuvres militaires «Flintlock 2016». Des opérations menées entre samedi et lundi matin.



Opération de sécurisation à Saint-Louis : 15 personnes arrêtées pour divers délits, 21 véhicules mis en fourrière.
 
Il s’agit de plus de 1100 personnes interpellées pour divers délits, dont huit (8), pour détention de chanvre indien et d’autres pour vol et trafic de médicaments. Ces opérations de sécurisation ont permis aussi l’immobilisation de prés de «Quatre cent quatre-vingt-trois (483) véhicules ont été contrôlés, dont 80 véhicules 4X4, 21, dont certains pour défaut de certificat de mise à la circulation, communément appelé carte grise, quatre pour défaut d’immatriculation, six pour défaut de triangle de pré signalisation, cinq pour défaut de visite technique, défaut de licence, deux pour transport de marchandises d’origine frauduleuse. Mille-cent personnes ont été interpellées pour identification», a précisé le nouveau commandant de la légion Nord, le Colonel Mouhamadou Sonar Ngom, commandant de la Légion nord sur les ondes de Radio Sénégal international (RSI).
 
Selon la même source, les patrouilles sur le fleuve ont en outre permis de saisir des marchandises frauduleuses en provenance de la Mauritanie. Une opération qui va se poursuivre, à en croire le Colonel Ngom,  qui a ajouté que «Ce sont ces genres d’opération qui devraient être faites périodiquement, si cela ne peut pas être tous les jours, pour permettre aux populations de pouvoir vaquer à leurs besoins tranquillement», a-t-il rassuré.

Cette opération menée dans les trois départements de la région du nord, a vu la conjonction des forces de la gendarmerie nationale dont la Légion d’intervention de la gendarmerie (LGI), et du le Groupement d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN).

Khadim FALL

Mardi 16 Février 2016 - 14:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter