Opposition sur l’existence de courants au PDS : Serigne Mbacké Ndiaye révèle le subterfuge de ses frères de parti



Opposition sur l’existence de courants au PDS : Serigne Mbacké Ndiaye révèle le subterfuge de ses frères de parti
« La composition du Comite Directeur a été modifiée à l’insu du frère Secrétaire Général National dans le but de disposer d’une majorité permettant de s’opposer à la création de courants de pensée au sein du parti », écrit Serigne Mbacké Ndiaye.

Relativement aux textes du parti, Serigne Mbacké Ndiaye explique qu’ « en dehors de ces instances, il n’y a que le Secrétaire Général National qui engage le parti par ces actes et propos conformément aux textes du parti. C’est cette constante que nous avons saisie de notre initiative. Le fait que certains cherchent à prendre des décisions à sa place et sans même prendre son attache est une raison supplémentaire pour renforcer le courant que nous avons créé. Je n’en dirai pas plus ».

D’ailleurs selon M. Ndiaye à travers son communiqué, l’essentiel est ailleurs. « L’essentiel est de prendre en charge les préoccupations des Sénégalaises et des Sénégalais. Les promesses non tenues du président Macky Sall, la vie de plus en plus chère, les acquis des syndicats sur lesquels le gouvernement veut revenir, les accords militaires signes avec la France qui refont du Sénégal un état néocolonial, les inondations, les coupures intempestives d’électricité, les risques de suppressions des bourses et aides des étudiants doivent constituer l’essentiel de notre combat. C’est pourquoi le courant de pensée Fidélité s’y engage résolument. Nous nous battons pour remobiliser dans le parti, les militants qui, pour diverses raisons, n’étaient plus à l’aise dans le P.D.S ».

Le lancement de ce courant est prévu le 09 novembre et ce sera avec un colloque consacré à la vie, au combat et à l’œuvre d’Abdoulaye Wade mais aussi au WADISME.


Samedi 20 Octobre 2012 - 14:37



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter