Otages français enlevés au Sahel: les familles appellent à des rassemblements de soutien

Cela fait un peu plus de mille jours que les quatre otages français ont été enlevés, le 16 septembre 2010, à Arlit, site d'extraction d'uranium dans le nord du Niger. Ce samedi 22 juin, les familles de Pierre Legrand, Daniel Larribe, Thierry Dol et Marc Ferret appellent à des rassemblements dans plusieurs villes françaises.



A Nantes, dans l’ouest de la France, le 1er juin dernier, des familles et proches des otages enlevés au Niger avaient organisé un rassemblement.
A Nantes, dans l’ouest de la France, le 1er juin dernier, des familles et proches des otages enlevés au Niger avaient organisé un rassemblement.

« Mille jours d’attente pour les familles, les proches, les amis. Mille jours à se rappeler, à rappeler le souvenir de Daniel, Marc, Pierre et Thierry », c'est ainsi que commence la tribune qu’ont publiée les proches des otages dans le quotidienLibération, le 13 juin. Une tribune qui marque un changement de stratégie : les familles ont choisi de s'écarter de la voie de la discrétion préconisée par les autorités.


La situation n'a pas évolué depuis l'enlèvement en septembre 2010, disent-ils, il est donc temps de changer de cap et de mobiliser l'opinion publique. Ils espèrent également que les otages puissent entendre leur message. Qu'ils sachent qu'ils ne sont pas oubliés.


Rassemblements dans plusieurs villes de France


« Ce qu’on appelle ‘oubli’ », poursuit ainsi la tribune, « c’est la perte du décompte des jours, des semaines, des mois et maintenant des années. Quand on sait que pour eux chaque jour et chaque nuit compte et pèse sur leur santé, sur leur moral, dans leur corps et dans leur cœur. »


« Afin d'affirmer qu’il n’est pas possible d’oublier », les familles appellent donc à des rassemblements partout en France, et surtout dans des lieux où les otages ont vécu à un moment donné : à Paris, Nantes, Nîmes, Aix-en-Provence, Orléans, Valence et Saint-Céré.

 

 


Rfi.fr

Samedi 22 Juin 2013 - 08:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter