Ouaga : Leïla Alaoui, 30e victime

Blessée grièvement vendredi pendant les attaques de Ouagadougou, est décédée de ses blessures.
Atteinte de trois balles vendredi l



Atteinte de trois balles vendredi lors de l’attaque de Ouagadougou, la photographe franco marocaine, Leïla Alaoui est finalement décédée lundi soir de ses blessures. Internée dans une clinique de la capitale burkinabè, elle a est morte d’un arrêt cardiaque.

La victime qui se trouvait à la terrasse du café-restaurant Cappuccino au moment de l’attaque avait été transportée à l'hôpital où elle a été opérée durant plusieurs heures. Passée par New York et Dubaï, elle s’était ensuite rendue à l'Institut du monde arabe (IMA) à Paris, où son travail avait été exposé ces dernières semaines --jusqu'à ce dimanche-- à la Maison européenne de la photographie, à l'occasion d'une Biennale.

Leïla Alaoui était reconnue dans son milieu professionnel, au Maroc, en France, et au Liban, où elle a vécu en partie cette année. Elle était au Burkina Faso en mission pour l'ONG Amnesty International. Sa dépouille sera rapatriée au Maroc.

Selon le bilan officiel, 29 personnes sont mortes après l’attaque de Ouagadougou. Leïla Alaoui devient la 30e victime, et la 3e ressortissante française décédée au cours de ce coup.

Source : BBC Afrique 



Mardi 19 Janvier 2016 - 09:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter