«Oudalaye a été complètement séparé du reste de Ranérou», Pape Gorgui Ndong



«Oudalaye a été complètement séparé du reste de Ranérou», Pape Gorgui Ndong
Six (6) personnes ont trouvé la mort suite à l’effondrement de bâtiments à Oudalaye. Conduite par le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, une délégation gouvernementale est attendue sur place, ce mercredi. 

Dressant le bilan, le ministre-délégué chargé de la lutte contre les inondations souligne que «le village de Oudalaye a été complétement séparé du reste de Ranérou». «Le gouvernement de Matam et le Préfet ont diligenté une mission des sapeurs-pompiers mais la route était complètement coupée, le village inaccessible», poursuit Pape Gorgui Ndong qui déplore les pertes en vies humaines, sur Radio Sénégal. 

Aidées par l’Armée de l’air, les brigades de sapeurs-pompiers et de la gendarmerie sont finalement bien arrivées pour évacuer les blessés et récupérés les corps sans vie.

Au-delà du dispositif adopté chaque année, le ministre-délégué évoque la matrice d’actions adoptée autour de 2,53 milliards pour l’hivernage 2017 pour (leur) permettra d’agir, avant d’aborder les mesures conservatoires avec «la réhabilitation de la digue de Matam qui cause énormément de problèmes, la mise en place de bassins de rétention pour soulager temporairement les populations en attendant le programme décennal de gestion des inondations avec des ouvrages structurants» permettant d’enrayer le phénomène.

Selon lui, il est prévu d’appuyer les sinistrés, à Oudalaye, avec des kits qui permettront d’évacuer les populations et de les loger dans les édifices publics, de rendre le village accessible et d’aménager  d’une piste. 


Mercredi 28 Juin 2017 - 16:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter