Ouganda: Besigye de nouveau arrêté

Des manifestations violentes ont éclaté dans plusieurs zones de Kampala après l'arrestation du principal leader de l'opposition.



Les forces de l'ordre ont tiré à balle réelle pour disperser les foules rassemblées afin de protester contre l'arrestation du candidat de l'opposition à la présidentielle.

L'armée et la police ont mené un raid au siège du parti de Kizza Besigye au moment où il s'apprêtait à donner une conférence de presse.

Le candidat Besigye était présenté comme principal challenger du président sortant Yoweri Museveni.

Aujourd’hui, ses partisans le donnent vainqueur, contrairement aux résultats partiels.

Ceux-ci accordent une large avance au président Museveni qui dirige l’Ouganda depuis trente ans.

L'opposition l'accuse de fraude et dénonce une mauvaise organisation du scrutin.

Des témoignages issus de tout le pays, et spécialement de la capitale, font état de matériel de vote livré en retard ou de bulletins de vote erronés, lors des élections d’hier.

Contrairement à ce qui était prévu, les élections se sont donc poursuivies aujourd’hui dans plusieurs bureaux de vote de la capitale et de ses environs.

 


BBC Afrique

Samedi 20 Février 2016 - 07:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter