Ouganda: accord signé avec la Tanzanie pour la construction du futur pipeline

Après des mois de discussions, un accord-cadre de 3,55 milliards de dollars a été signé vendredi 26 mai à Kampala entre l’Ouganda et la Tanzanie. Il pose les bases de la construction du pipeline qui permettra à l’Ouganda d’exporter son pétrole depuis la région du lac Albert vers le port de Tanga. Au total, les réserves présentes dans le lac Albert sont estimées à 6,5 milliards de barils de pétrole. Celles directement exploitables sont, elles, estimées à 1,4 milliard de barils.



« C'est une étape importante pour notre pays », a déclaré la ministre ougandaise de l’Energie, Irene Muloni. L’Ouganda et la Tanzanie ont avec cet accord convenu de coopérer pour faciliter le développement, la construction et l’exploitation du pipeline qui reliera Hoima au port de Tanga. Un grand pas en avant dans ce projet qui prévoit l’exportation du pétrole ougandais d’ici 2020.
 
Cet accord détaille notamment les échéanciers de mise en œuvre, la taille du pipeline et surtout les taxes qui seront imposées sur le pétrole traversant le territoire tanzanien, le point sur lequel les accords semblaient bloquer jusqu’à présent. Ce droit de passage coûtera finalement à l’Ouganda environ 12 dollars par baril.
 
Le pipeline de près de 1 450 kilomètres passera donc par la Tanzanie, ce qui avait été officiellement annoncé en avril 2016, rejetant une voie vers le Kenya initialement prévue. Les termes de l’accord sont donc officiellement posés et les phases concrètes du projet vont pouvoir débuter.

Rfi.fr

Dimanche 28 Mai 2017 - 15:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter