Ouganda : "des agissements inacceptables"

Washington dénonce "des agissements inacceptables dans une société libre et démocratique", en parlant de l’attitude du gouvernement ougandais après la publication des résultats de l’élection présidentielle de février dernier.



"Nous craignons que les récentes agissements du gouvernement ougandais mettent en péril les progrès économiques et politiques grâce auxquels nous avons pu poursuivre nos relations", affirme le secrétariat d’Etat américain dans un communiqué.

La commission électorale ougandaise a déclaré Yoweri Museveni vainqueur de l’élection présidentielle du 18 février.

M. Museveni, âgé de 71 ans, au pouvoir depuis 1986, a obtenu 60 % des suffrages, selon cette commission.
Kizza Besigye, arrivé deuxième avec 35 % des voix, conteste les résultats. Il est placé en résidence surveillée depuis plusieurs semaines.

L’ancien Premier ministre Amama Mbabazi a officiellement saisi les autorités compétentes ougandaises, en vue de l’annulation des résultats du scrutin et de la victoire de Yoweri Museveni.

Avant cette prise de position des Etats-Unis, l’Union européenne a estimé que la présidentielle s’était déroulée dans "un contexte d’intimidation" de l’opposition par le camp présidentiel.

Selon elle, la commission électorale ougandaise n’a pas fait preuve de transparence et d’indépendance.

Source: BBC Afrique 


Samedi 12 Mars 2016 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter