Oumar Mall : «Nos armes ne sont pas destinées aux manifestants»



Oumar Mall : «Nos armes ne sont pas destinées aux manifestants»
Le nouveau directeur général de la Police nationale s’est livrée, hier, lors de l’installation du directeur général du Groupement mobile d’intervention (Gmi), à un cours de civisme distillé à l’endroit des policiers. Selon lui, la posture du policier doit être en adéquation avec le désir des populations : «quelqu’un qui est dans la détresse, la meilleure posture c’est de tout mettre en œuvre pour l’apaiser, tenter au moins d’atténuer les 50% de ses inquiétudes, en l’accueillant, en l’écoutant et en l’aiguillonnant».
 
Oumar Mall a aussi fait de la discipline, l’un des principaux thèmes de son intervention : «les militaires ont tendance à dire que la discipline est la force principale des armées. L’expérience a également montré que l’indiscipline peut faire perdre la guerre à toute une armée. Pour dire à quel point cette discipline est nécessaire et indispensable pour la bonne marche de nos troupes. Il faut le respect de la hiérarchie, le respect des lois et règlements de la République…»

Exhortant ses troupes à être des exemples dans tous les domaines le Policier en chef déclare : «il est aussi important pour le policier de savoir qu’en temps normal et même en temps de crise, l’individu qui est là n’est pas un ennemi. Les armes dont nous disposons ne sont pas destinées aux manifestants, qui sont des adversaires momentanément égarés. Notre rôle est de leur parler pour les ramener à la raison».

Oumar Maal a aussi exhorté les populations à respecter les limiers car : «autant les policiers doivent respect aux populations, autant celles-ci également leur doivent ce respect», conclut-il.

Ousmane Demba Kane

Jeudi 5 Novembre 2015 - 08:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter