Oumar SARR de Rewmi : « …Pour qu’il ait médiation, il faut qu’il ait rupture »



Oumar SARR de Rewmi : « …Pour qu’il ait médiation, il faut qu’il ait rupture »

Le lieutenant d’Idrissa SECK, Oumar SARR minimise la brouille entre son parti (Rewmi) et l’Alliance pour la République (Apr, parti au pouvoir). Pour lui, la « médiation de [Landing SAVANE]urlblank:http://www.pressafrik.com/Differend-entre-Macky-Sall-et-Idrissa-Seck-Landing-Savane-veut-recoller-les-morceaux_a97571.html  est sans objet ».

Le député membre de la Coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), pense que « pour qu’il ait de médiation, il faut qu’il ait rupture ». Mais tel n’est pas le cas, car « il n’y a aucune animosité entre Rewmi et l’Apr ».

« S’il y a polémique, ce n’est qu’artificiel ; quand on est au sein d’une coalition, nous sommes complémentaires. Le président parle à Idrissa SECK, maintenant qu’il y ait une ou deux personnes qui attaquent ou qui donnent des injonctions c’est leur droit », martèle Oumar à l’occasion du lancement de la vente des cartes de son parti à Grand Yoff.

Oumarr SARR a laissé clairement entendre que leur appartenance à la mouvance présidentielle ne fait pas d’eux des béni-oui-oui et que les deux formations ne doivent pas se caresser dans le sens du poil. « Il faut que nous nous disons la vérité pour ne pas nous endormir, nous n’avons jamais failli à cette solidarité gouvernementale », soutient-il.


Samedi 9 Février 2013 - 10:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter