Oumar Sarr : «Nous nous battrons aujourd’hui, nous battrons demain»

Oumar Sarr, le Secrétaire général national adjoint du Parti démocratique sénégalais (Pds) s’est montré très déterminé dans la lutte qu’ils ont entamée pour la libération de Karim Wade, le candidat de sa formation politique à la prochaine élection présidentielle. De sa voiture d’où il s’exprimait, le député-maire de Dagana a déclaré que la bataille vient juste de commencer.



Malgré la faiblesse des manifestants (presque moins nombreux que les policiers), Oumar Sarr, le coordonnateur du Parti démocratique sénégalais s’est montré satisfait. Face aux journalistes et aux manifestants, le député-maire de Dagana s’est dit déterminé pour la bataille que son parti a engagé pour la libération de Karim Wade. «Nous venons d’exercer notre droit constitutionnel et nous continuerons de le faire tous les jours», a-t-il déclaré.

Devant la faible assistance, Oumar Sarr a tenu à expliquer pourquoi ils ont décidé de ne pas aller jusqu’au bout : «Il y a eu malheureusement le décès d’une figure emblématique de la culture Sénégalaise et africaine. Je veux parler de Doudou Ndiaye Rose. C’est pourquoi nous n’avons pas voulu organiser la marche jusqu’au bout. Nous avons voulu, simplement, par un acte de présence, montrer que nous sommes toujours mobilisés et nous serons toujours mobilisés pour la lutte pour la libération de Karim Maïssa Wade», clame-t-il.

Mais cette bataille est loin d’être terminée si l’on en croit le responsable libéral : «Nous nous battons aujourd’hui, nous nous battrons demain. Pour la libération de Karim Maïssa Wade, nous battrons jusqu’au bout», a-t-il martelé.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 19 Août 2015 - 20:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter