Oumar Sarr aux Sénégalais : «N’oubliez pas le procès de Karim Wade ce lundi »



Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) demande aux militants, aux partis alliés, aux mouvements de soutien, aux Sénégalais épris de justice, quelles que soient leurs opinions politiques, de venir nombreux soutenir le frère Karim WADE à la réouverture de son procès ce lundi 18 aout 2014, dès 8 heures du matin, comme ils l’ont déjà fait, massivement, il y a une quinzaine de jours, malgré les intimidations, les dispersions et les tentatives de découragement. Dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com, les libéraux estiment que le procès démontrera aux yeux de tous qu’il s’agit d’un complot politique visant d’une part à affaiblir le frère Karim Wade et le PDS, et d’autre part à discréditer le Président Abdoulaye WADE et son œuvre.
 

Coordonnateur du PDS, Oumar Sarr ne rate pas l’occasion pour « dénoncer l’APR (Alliance Pour la République) qui a décidé de payer et d’envoyer des provocateurs pour déstabiliser Karim WADE ». Selon lui, «la seule présence de ces nervis de l’APR dans l’enceinte du tribunal montre à l’opinion nationale et internationale que le procès est entièrement politique ». En tout état de cause, le PDS tient «Macky SALL, Président de l’APR, comme l’unique responsable de tout ce qui pourrait survenir, suite à des provocations multiples et multiformes contre les militants venus, dans le calme, soutenir leur frère ».
 

Tout comme les avocats de Karim, le PDS dénonce « la tentative du gouvernement de faire rabattre l’arrêt de la chambre criminelle de la cour suprême réaffirmant le droit de chaque citoyen à un procès équitable garantissant le droit d’user des voies de recours comme droit inaliénable de tout individu ». A cet effet, les libéraux demandent «aux juges de résister aux pressions du gouvernement en restant de dignes et loyaux magistrats et éviter aux citoyens de douter de ceux qui rendent la justice en leur nom ». 


Samedi 16 Août 2014 - 12:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter