Oumar Sarr du PDS compare Macky à «une machine à tuer la démocratie»



Oumar Sarr du PDS compare Macky à «une machine à tuer la démocratie»
A la Maison d’Arrêt de Rebeuss cet après-midi pour rendre visite au maire de Dakar, Khalifa Sall, Oumar Sarr a mitraillé son ancien camarade de parti devenu président de la République. Auparavant, le Secrétaire général national adjoint des libéraux a fait savoir qu’ils travaillent à la constitution d’une coalition de l’opposition parmi elle, Khalifa Sall, pour les élections législatives.

«Le PDS est pour la constitution d’une grande coalition de l’opposition et aujourd’hui qu’on le veuille ou non Khalifa Sall est dans l’opposition. Donc, nous devons discuter avec lui… », indique-t-il.
Et d’ajouter: «J’ai été en prison, il (Khalifa Sall) est en prison, tout opposant va aller en prison et Karim (Wade) était en prison pendant trois (3). Donc, il faut qu’on puisse arrêter cette machine à tuer la démocratie». Oumar Sarr persiste et signe: «Macky Sall est une machine à tuer». 

Le ballet de leaders de l'opposition se poursuit à Rebeuss. Cet après-midi, Oumar Sarr et Idrissa Seck ont rendu visite au maire de Dakar. 


Lundi 10 Avril 2017 - 23:38



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter