Oumou Khaïry Guèye Seck invite les privés à s’investir davantage dans les filières de l’élevage



Oumou Khaïry Guèye Seck invite les privés à s’investir davantage dans les filières de l’élevage
Au cours de la cérémonie de lancement des cahiers de l’investisseurs GOANA volet élevage», ce mercredi 24 mars, Mme le Ministre de l’Elevage, Oumou Khaïry Guèye Seck a demandé aux privés de «bien vouloir investir davantage dans les filières de l’élevage». L’Etat voulant produire en 5 ans 400 millions de litres de lait, le ministre a fait savoir que «pour arriver à cela, c’est sûre que l’Etat aura son rôle à jouer, mais l’élevage c’est avant tout le secteur privé». Pour elle, les éleveurs d’abord ce sont des privés, les producteurs d’intrants sont des privés, ceux qui font le commerce des produits d’élevages sont également des privés. Donc pratiquement tout le développement du secteur de l’élevage, toute l’amélioration des productions animales passent par les mains des privés.

Revenant sur les raisons qui ont poussé son ministère et l’APIX à créer «les cahiers de l’investisseur», le Ministre de l’Elevage de faire comprendre: «avec ce vent de libéralisme qui souffle sur notre pays et sur l’ensemble des pays pratiquement du monde nous avons besoin d’avoir une transparence sur les informations. Et l’élevage jusqu’ici est un domaine qui est assez exotérique, que les gens ne connaissent pas bien, que les investisseurs aussi dès fois ne connaissent pas bien» soutient-elle. Et d’ajouter: «nous nous devons donc de communiquer avec ces investisseurs potentiels, avec les privés qui sont déjà dans les filières animales pour montrer ce qu’ils sont en train de faire, pour montrer les succès qu’il y a dans ce domaine là, pour attirer d’autres investisseurs, pour attirer de plus en plus investisseurs». Voila pourquoi, explique-t-elle, nous avons initiés cette communication à travers les cahiers de l’investisseurs GOANA élevage qui retracent sur toutes les filières, les opportunités et les potentiels qu’il y a à l’intérieur de ces filières là pour d’éventuels investisseurs.

Ces cahiers de l’investisseur sont au nombre de cinq (cahier de repères techniques, cahier d’orientations stratégiques, cahier d’opportunités filières, cahier de projets d’investissement, cahier de références utiles) pour les filières lait, bétails/viande, volaille et sont des compléments aux cahiers GOANA agriculture lancés en 2008.



Papa Mamadou Diéry Diallo

Jeudi 25 Mars 2010 - 01:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter