Ouragan Matthew : Le bilan aurait atteint 842 morts en Haïti, quatre morts en Floride



Ouragan Matthew : Le bilan aurait atteint 842 morts en Haïti, quatre morts en Floride
Les autorités haïtiennes et les ONG font état d’un bilan humain dramatique après le passage de l’ouragan Matthew qui s’affaiblissait vendredi, mais restait menaçant pour les côtes du sud-est des États-Unis, dont les villes touristiques de Floride.

Au moins 842 morts, a indiqué BFMTV. Un certain nombre de communes restaient inaccessibles plusieurs jours après l’arrivée sur le pays de l’ouragan alors de catégorie 4, sur une échelle de cinq. Il soufflait alors autour de 230 km/h.

La protection civile du Sud a évoqué pour sa part un bilan de 315 morts. Mais ce chiffre ne prend pas en compte les communes de Camp Perrin, Les Anglais, Coteaux et Arniquet, a-t-elle précisé à l’AFP.

Le ministère de l’Intérieur faisait état, lui, de 271 morts.
Les États-Unis ont envoyé vendredi le navire de transport militaire USS Mesa Verde, avec 300 soldats des Marines à bord, pour participer aux opérations d’assistance en Haïti.

Ce navire va venir renforcer le dispositif d’assistance des militaires américains, qui compte pour l’instant 250 hommes et neuf hélicoptères déployés sur l’île.

Le Mesa Verde avait quitté Norfolk en Virginie mercredi et attendait depuis en mer un ordre de déploiement.

Avant de donner le feu vert, l’administration américaine attendait de savoir quels étaient les besoins sur l’île, mais aussi comment la situation allait évoluer aux États-Unis même. En effet, l’ouragan remonte en ce moment vers le nord, le long de la côte Est américaine. 

Deux autres navires militaires américains sont également déjà en mer et prêts à être déployés au besoin, le porte-avions USS George Washington et le navire-hôpital USNS Comfort.

Le Mesa Verde transporte des équipes de Marines spécialisées dans l’aide médicale d’urgence et la reconstruction. Il dispose notamment de trois hélicoptères de transport lourds CH-53 Super Stallion et d’engins de débarquement.

Envahis par la boue
Le sud-ouest du pays, surtout la péninsule de Tiburon, a payé le plus lourd tribut, en particulier les localités côtières Jérémie, qui compte environ 30 000 habitants, et Les Cayes, troisième ville du pays.
La boue a tout envahi, des routes étaient toujours impraticables et un pont crucial a été emporté mardi.
 

 

 

Khadim FALL

Samedi 8 Octobre 2016 - 10:48



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter