Ouragan Matthew: un million et demi d'habitants ont ordre de quitter les zones côtières de Floride (gouverneur)

Plusieurs personnes ont perdu la vie dans les Caraïbes ces derniers jours, notamment en Haïti, après le passage de l'ouragan Matthew, qui devrait toucher ce jeudi 6 octobre 2016 les côtes américaines de la Floride et remonter vers la Géorgie, la Caroline du Sud et la Caroline du Nord. Il a été demandé aux habitants sur place de trouver refuge à 150 kilomètres à l'intérieur des terres. En Floride, le gouverneur a demandé au million et demi d'habitants de la côte d'évacuer les zones à risque.



On ne sait pas encore quelle force aura l'ouragan qui va toucher la côte est des Etats-Unis, mais les prévisionnistes mettent les Américains en garde. Le cyclone ne rencontre aucun obstacle entre les Bahamas et la Floride.
 
Il risque donc de frapper la zone de plein fouet. Les gouverneurs ont donné des ordres d'évacuation en Floride, mais aussi en Caroline du Sud et Caroline du Nord. Même Barack Obama, c'est inhabituel, s'est joint au concert des conseils de prudence :
 
« Je veux être sûr que vous faites tous attention aux conseils des élus locaux. Si vous recevez un ordre d'évacuation, vous devez le prendre au sérieux. Car même si vous ne recevez pas l'ouragan de plein fouet, il peut avoir des effets dévastateurs».
 
La préoccupation du président des Etats-Unis est peut-être motivée par une arrière-pensée politique. Cet été, lorsque des pluies torrentielles ont dévasté la Louisiane, le premier à se rendre sur place fut Donald Trump. Barack Obama était en vacances à Martha's Vineyard.
 
Or, la Floride est un Etat-clé dans l'élection de novembre. Un meeting de campagne du chef de l'Etat, pour soutenir Hillary Clinton à Miami, a été reporté. Washington doit montrer que les élus s’intéressent à la vie quotidienne des Américains.

Rfi.fr

Jeudi 6 Octobre 2016 - 14:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter