Ousmane Ndoye ancien commissaire-adjoint au pèlerinage : «il faut immédiatement changer de…»



Le Commissariat au pèlerinage doit être réformé. C’est de l’avis d’Ousmane Ndoye, commissaire adjoint au pèlerinage entre 2003 et 2004 : «Il faut absolument passer à un changement immédiat de cette structure qui existe depuis 1960. Les pèlerins qui sont partis de 100 à 10 000 aujourd’hui, il est donc évident que la manière de gérer en 1960-1970 ne devrait pas être la même qu’en 2015», a-t-il expliqué à nos confrères de la Rfm.

Selon lui les pèlerinages doivent être organisées par une seules structures qui se chargera, en même temps, de vendre l’image du Sénégal à l’extérieur : «J’avais préconisé qu’on mette en place une Agence nationale chargée des pèlerinages et on y associerait le pèlerinage à la Mecque, le pèlerinage catholique et les ziaras. Mais fondamentalement, c’est le moment de penser au changement de méthode. On ne peut pas laisser les choses continuer comme ça. Ce qu’il faut c’est une privatisation du pèlerinage et mettre une structure qui va s’en occuper et qui gérera l’image du Sénégal à l’extérieur et qui va contrôler les privés qui vont faire du bisness et qu’il soit un manager», explique-t-il.

Mais cet organe devra être géré par une personne compétente et «non pas forcément par un arabisant», a-t-il conseillé.

Ousmane Demba Kane

Mercredi 30 Septembre 2015 - 16:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter