Ousmane Ngom rejoint Macky Sall: «L’appel de la patrie, nous devons obligatoirement y répondre»



Ousmane Ngom rejoint Macky Sall: «L’appel de la patrie, nous devons obligatoirement y répondre»
C’est officiel. Après avoir participé au voyage du président de la République Macky Sall, qui se rendait en Guinée pour les besoins de la cérémonie de prestation de serment d’Alpha Condé et la levée de son interdiction de sortie du territoire (visant des barons du défunt régime de Me Abdoulaye Wade), Ousmane Ngom dépose ses baluchons chez Macky Sall. L’ancien ministre de l’Intérieur sous Wade l’a fait savoir pas plus tard que ce vendredi. Venu lui présenter ses condoléances pour le décès de son grand-frère, le président Macky Sall lui a dit que «le Sénégal avait besoin de lui et qu’il fallait qu’il ne reste plus sur la touche».
 
«Nous avons travaillé ensemble, j’étais dans son gouvernement, il était mon Premier ministre. Nous avons travaillé la main dans la main pour relever de très grands défis. C’est le président lui-même qui a lancé l’appel que j’écouterais,…en disant que le Sénégal avait besoin de moi et qu’il fallait que je ne reste plus sur la touche, que je vienne l’aider à relever ces grands défis », déclare Ousmane Ngom.
 
Et de poursuivre : «Je voudrais simplement dire qu’il y a des moments, des circonstances comme l’a dit quelqu’un, qui sont plus importantes que soi-même par exemple la patrie. L’appel de la patrie, nous devons obligatoirement y répondre parce qu’encore une fois, aujourd’hui, je n’ai pas d’ambitions au niveau de l’Etat». 


Vendredi 4 Mars 2016 - 23:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter