Ousmane Sonko après la plainte de Frank Timis: «Cette démonstration ridicule de celui que je n’ose pas appeler Maître»



Ousmane Sonko après la plainte de Frank Timis: «Cette démonstration ridicule de celui que je n’ose pas appeler Maître»
«C’est avec beaucoup d’amusement que nous avons appris cette plainte», réagit d’emblée le patron du PASTEF/ Les Patriotes. Faisant partie des onze (11) personnes visées par la plainte de Me El Hadji Diouf constitué par Frank Timis, Ousmane Sonko dénigre la robe noire, dans les colonnes de «l’Observateur».
 
«Cette démonstration ridicule de celui que je n’ose pas appeler Maître, qui a l’habitude de se livrer à des envolées digne d’un cirque, qui n’ont aucune prise avec la réalité juridique et économique. Je crois qu’il doit aller revoir ses cours. Si jamais, il en a eu. Je le considère comme un clown qui n’a aucun niveau et qui est pris dans des dossiers pour amuser la galerie», explique-t-il.
 
 Et poursuit-il: «En ce qui me concerne, nous savons que l’un des projets les plus sérieux qui empêche le gouvernement de dormir, c’est comment faire pour se débarrasser de cette nouvelle classe politique».

Fort de ce fait, l’ex-Inspecteur des Impôts et Domaines réitère «tout ce qu’il a déjà dit jusqu’à présent dans ce dossier ». «Je le maintiens. On ne change aucune virgule », déclare-t-il. 
 


Mardi 11 Octobre 2016 - 09:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter