Ousmane Tanor Dieng, «Oui à la traque des biens mal acquis mais dans le cadre du respect de la présomption d’innocence…»


La détention de Karim Wade empêche le responsable de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY) et leader du Parti Socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng de dormir. Réagissant à ce propos pour la seconde fois, il a réitéré son appel à la prudence sur ce dossier. «Oui à la traque des biens mal acquis mais dans le cadre du respect de la présomption d’innocence, du respect de la défense et d’un procès équitable», a-t-il prévenu.



Ousmane Tanor Dieng, «Oui à la traque des biens mal acquis mais dans le cadre du respect de la présomption d’innocence…»
Au pouvoir qui est bien décidé dans le dossier sensible de la reddition des comptes, le socialiste a de nouveau mis en exergue la présomption d’innocence et le respect de la défense.  «Oui à la traque des biens mal acquis mais dans le cadre du respect de la présomption d’innocence, du respect de la défense et d’un procès équitable», a-t-il souligné.
 
Pas plus tard que la semaine dernière, il avait invité la justice sénégalaise à lever tout «amalgame» dans la traque des biens mal acquis et des accusations d’acharnement de l’ancien régime pour «éviter d’installer dans le subconscient des Sénégalais, l’idée qu’il ne s’agit que d’une justice de vainqueurs», dans un communiqué.
 
Ne dit-on pas que prudence est mère de sûreté.


Lundi 22 Avril 2013 - 11:46



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter