Ousmane Tanor Dieng avertit Wade : « L'Etat a le monopole de la violence... »



Ousmane Tanor Dieng avertit Wade : « L'Etat a le monopole de la violence... »

Le secrétaire général du Parti Socialiste (Ps) Ousmane Tanor Dieng est d'avis que le président de la République Abdoulaye Wade a tout a fait le droit de revenir au pays comme un citoyen, comme un ancien président de la République. Mais, il précise que « cette position d'ancien chef d'Etat, avec ce que comporte son statut, ne peut pas à la fois fonctionner avec une attitude d'implication politique, et même d'opposant ».


De l'avis d'Ousmane Tanor Dieng, Me Wade doit indiquer, « Ou bien, on reste dans le champ politique et on se bat dans le champ politique, ou bien, on accepte le statut d'ancien chef d'Etat ». Le Secrétaire général du Ps, prévient, « ce statut de chef d'Etat, une fois qu'on l'accepte, il ne me parait pas possible de continuer à être dans le champ politique et se comporter comme un opposant ». Car, MDieng est convaincu que s'il le fait, il descend de son piédestal et doit être traité comme un citoyen normal.


Selon le leader des socialistes, « s'il vient, il sera accueilli avec tous les honneurs dus à son rang de chef d'Etat, mais on ne peut pas après ça, enclencher sur une marche qui est une activité fondamentalement politique et finir par un meeting ». Il renchérit en disant que « ce qui n'est pas bon, c'est cette stratégie de tension et de déstabilisation qui est en train de prendre corps dans le pays ». Sur ce, il demande au président Wade de savoir raison garder.


Ousmane Tanor Dieng a aussi lancé un coup de d'avertissement au Sg du Pds. « Comme lui-même, indique que son attitude est éminemment politique, les réponses qu'on doit lui donner devront être éminemment politiques », dit Ousmane Tanor Dieng sur les colonnes du journal "le Populaire".



Vendredi 25 Avril 2014 - 11:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter