«Ousmane Tanor Dieng n’est pas un exemple», Mamadou Kany Bèye, maire de Ndoulo.

Les contestations contre Ousmane Tanor Dieng, le secrétaire général du Parti socialiste (Ps) reprennent de plus belles. Et la victoire de Khalifa Sall à Dakar, lors des élections du Haut conseil des collectivités territoriales en sont certainement pour quelques choses. Le maire de Ndoulo, Mamadou Kany Bèye, connu pour ses positions contre M. Dieng, en rajoute une couche en affirmant que leur secrétaire général est maintenant de l’Apr.



«Ousmane Tanor Dieng n’est pas un exemple», Mamadou Kany Bèye, maire de Ndoulo.
Ousmane Tanor Dieng ne représente plus le Ps. C’est du moins l’avis du maire de Ndoulo, Mamadou Kany Bèye. Ce dernier, très remonté contre le maire de Nguéniène, soutient que celui-ci, n’est pas un exemple pour la jeune génération socialiste».

 «L’écrasante majorité des militants de notre parti ne considère plus Ousmane Tanor Dieng comme secrétaire général de notre parti. Ousmane Tanor Dieng n’es pas un exemple, encore moins un modèle pour les jeunes générations, notamment les jeunes socialistes», déclare-t-il.

Franchissant le pas, l’édile de Ndoulo affirme que M. Dieng n’est plus un socialiste au vu des prises de positions en faveur du parti présidentiel : «Ousmane Tanor Dieng et son acolyte Cheikh Seck ont depuis longtemps échangé leurs cartes du Ps contre celles de l’Apr. Et depuis qu’ils complotent avec Macky Sall, il passe le plus clair de son temps à défendre les intérêts de l’Apr au détriment de ceux de notre parti. C’est ce comportement qu’a adopté Cheikh Seck».

M. Bèye de conclure : «Mais quoi qu’il en soit, ils nous trouveront sur leur chemin car la vérité finit toujours par triompher, et le pouvoir n’est jamais éternel».

Ousmane Demba Kane

Mardi 6 Septembre 2016 - 09:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter