Outrage à agents et troubles à l’ordre public : quel sort pour Fou Malade ce mardi



Le verdict est annoncé pour ce mardi au tribunal des flagrants délits. Il est reproché au membre de « Y’en a marre » et rappeur, les charges d’outrages à agents dans l’exercice de ses fonctions et troubles à l’ordre public. Le procureur de la République a requis six (6) mois de prison contre le poursuivi.

Malal Talla est dans les liens de la détention depuis jeudi dernier. Mis aux arrêts puis entendu au commissariat de Guédiawaye (banlieue de Dakar), il a été placé sous mandat de dépôt le lendemain vendredi et rejoint la Maison d’Arrêt et de Correction (MAC) de Rebeuss. C’était lors de la journée nationale de lutte contre la drogue présidée par le ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo et la Directrice Générale de la Police Nationale (DGPN) pour parler de « policiers racketteurs » dans la cette banlieue ».


Le procès ouvert hier, Fou Malade a été renvoyé à ce mardi, date du délibéré. Estimant que les faits sont graves et portent atteinte à la dignité des policiers, le Procureur a requis six (6) mois de prison. Le juge qui a par ailleurs refusé la liberté au rappeur, le suivra-t-il ?
Réponse dans les prochaines heures.


Mardi 24 Juin 2014 - 03:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter